Partagez | 
 

 Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Ven 15 Jan - 23:04

Iago entra dans la bibliothèque d’un pas mou. Il détestait les périodes d’études. C’était d’un envie mortel. On aurait dit que c’était les seules et uniques périodes où les enseignants s’intéressaient VRAIMENT à conserver le silence sur leur groupe. Pour la seule et unique raison qu’il y avait un écriteau disant « Chhhhut, les livres ont les oreilles sensibles » au-dessus de la porte d’entrée. Alors, les périodes d’études obligatoires étaient pour Iago un bon soixante-minutes dans lequel il entrecoupait soupir bâillement et soupirs. Il aurait pu faire comme n’importe quelle personne normale qui avait compris le but d’une période d’études et étudier, mais le gryffondor n’en était pas friand. Pas qu’il méprisait les intellectuels ou les plus zélés, mais…tout comme un appareil audio digital, il trouvait que les études empêchait les gens de socialiser, ce qui était donc une grande atteinte au développement normal d’un adolescent. (C’est vrai…il l’a lu dans un magazine moldu…) En gros, il trouvait que travailler était…superficiel. Il entra donc dans la bibliothèque en soupirant, son sac en travers de son épaule, la cravate défaite. Les mains dans les poches, il se retourna pour observer les groupes déjà dans la bibliothèque. Il fut amèrement déçu de n’y trouver aucun groupe qui fut celui de son petit frère Paolo. Lors de ces périodes à la bibliothèque, Paolo était son seul espoir. Car ses enseignants n’étaient pas assez idiots pour le mettre dans la même section de la bibliothèque que ses amis. Comme s’il allait RÉELLEMENT parler avec eux au lieu d’ÉTUDIER. Tout le monde savait très bien qu’Iago DelaMare ne fait que cela, étudier. Donc Paolo était son seul espoir, puisqu’il se retrouvait souvent dans la section des plus jeunes. Mais, apparemment, aujourd’hui, son groupe n’était pas là. Déçu, Iago tourna la tête pour apercevoir d’autres alternatives. Humm….il n’y avait qu’un seul autre groupe dans la bibliothèque, et c’était un groupe de deuxièmes années…ou en tout cas, ils ressemblaient à des deuxièmes années. Il pouvait toujours essayer de DISCRÈTEMENT aller s’asseoir à table avec ses amis, avec un peu de chance, son professeur ne remarquerait rien…Après un dernier coup d’œil, il se dirigea lentement mais sûrement, discret comme une souris (pas sûre que c’est une expression, mais bon…), et alla s’asseoir entre Alex et Jack. Il commença par ne rien dire. C’était la méthode officielle pour en pas se faire remarquer. Puis, il commença par une conversation sérieuse qui parlait ( ou à peu près ) du sujet que l’on était censé étudier. Puis, dès que le professeur eut le dos tourné, il s’esclaffa, et sourit à ses amis. Il croyait sa période d’étude gagné, lorsqu’une main le prit par le col du dos et le souleva.

- Monsieur DelaMare…À ce que je me souvienne ceci n’est pas votre place assignée.

Iago leva les yeux. Le surveillant. Il sourit, tout en fronçant les sourcils, et avoua qu’il ne s’en était même pas rendu compte. Le surveillant, habitué à ce genre de remarque de sa part, sourit froidement à son tour et lui indiqua du doigt une table au fond de la bibliothèque. Iago le reagarda en sourcillant, faisant mine de ne pas comprendre. L’enseignant répondit à son hypocrisie en lui donnant une bonne poussée dans le dos, le dirigeant vers la table assignée. Les rires de ses compagnons se firent entendre, alors qu’il se dirigeait bien malgré lui vers la table du fond. Il sourit également, en entendant les bruits de frappe de cahier sur les têtes de ses amis, leur intimant le silence. Puis Iago perdit tout sourire, se rendant compte que, la table assignée, était non seulement celle où n’étaient pas assis ses amis, mais une table d’un tout autre groupe. Il se retourna pour regarder son enseignant, comme s’il s’était trompé. Celui-ci le regardait déjà avec un regard triomphant. En soupirant de dégoût, Iago alla s’asseoir à côté d’une serpentard de deuxième année…« Pourvu que ce ne soit pas un autre demeuré qui ne jure que par les Optimal…merde, une p’tite couleuvre…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Mar 19 Jan - 19:59

[Avertissement! Les trois premiers paragraphes ne servent strictement à rien sauf à relativer des choses aux quels nous ne devrions penser qu'en période d'étude obligatoire. Capitch?!]

La bibliothèque. LA BIBLIOTHÈQUE! Un des endroits les plus nuls de Poudlard. Allie s'y était retrouver pour une période d'étude. Pfff. C'était assez nul merci. Imaginez: on vous entraine à la bibliothèque, on vous demande de vous asseoir à une place X, parce que non, vous ne pouvez pas décider de votre place vous même, à cause d'une soi disante tendance à discuter avec vos voisines de chaises. Qu'y a-t-il de mal là-dedans??? Qui n'a jamais parlé avec ses voisines à la bibliothèque???

Bref. La biblio', un endroit pas vraiment fun, mais oà vous pouvez dénicher des centaines de livres, plus ancien les uns que les autres. Saviez-vous qu'il y avait des livres encore plus vieux que le château lui-même dans cette même bibliothèque??? Probablement pas. Mais de toute façon, ils sont tellement vieux que vous ne pouvez même pas y toucher sans qu'ils tombent en ruine. Pathétique.

Sinon, il y a toujours les périodes d'études. À quoi peuvent-elles bien servir, sauf pour donner une raison de plus aux élèves de ne pas étudier avant ou après vu qu'ils ont une période d'études bientôt. Et même à là, ils vous diront qu'ils ont étudié déjà, donc n'étudirons pas plus pendant la période d'étude. Vous suivez le raisonnement???

Donc, Allie se retrouvait avec sa classe en période d'étude à la bibliothèque. Pas qu'elle n'aimait pas vraiment la bibliothèque, mais elle avait cette inpression qu'il allait y avoir des rats qui allaient sortir du bas d'une étagère soudainement. Pas qu'elle n'aimait pas les rats non plus, mais elle trouvait qu'ils allaient mieux dans les cachots, où elle se sentait parfaitement à son aise.

Soudainement, une classe de 5ème entra dans la bibliothèque.


*Faite qu'il n'y en ait pas un qui vienne s'asseoir à côté de moi. Sinon, gare à vous, qui que vous soyez...*

Ceux-ci faisait un tel bouquant! C'était débile. Plusieurs allèrent s'asseoir, et même certain tentère d'éviter le regard du surveillant, qui semblait assez les connaître. C'était assez normal. Avec tout le trouble qu'ils semblaient amenés avec eux. Soudain, une voix retentit dans le silence de la salle:

- Monsieur DelaMare…À ce que je me souvienne ceci n’est pas votre place assignée.

Haha. Iago DeLaMare s'était fait prendre. Et c'était un rouge en plus.

*Enlève-lui des points, enlève-lui des points!*

Soudainement, une vision d'horreur se peignit devant les yeux d'Allie: le surveillant intimait à DeLaMare de venir s'asseoir à côté d'elle.

*Noooooooooooooooooon! Je te déteste, toi qui est "supposément" en haut!*

Sa concience commençait vraiment à être énervante, aujourd'hui! Mais elle avait totalement raison. Iago s'assit tant bien que mal à côté d'elle. Allie repoussa sa chaise le plus loin possible de lui. Beurk! C'était atroce, être assise à côté de Rouge. Et assez humiliant merci. Elle le détestait déjà. Elle aurait pu cracher dans ses livres qu'il avait apporter avec lui, mais elle s'était promis de ne pas faire de coup trop chien à ceux qu'elle ne connaissait pas.

*Dommage!*

En souhaitant que ce fichu Iago ne lui fasse pas perdre des points. Sinon il aurait à faire à elle. Ou pas. Elle n'était qu'en deuxième année, après tout...

[Le petit train il tourne en rond, tourne en rond, tourne en rond. Le petit train il touuurne en rond, toute la journée x)(Résumé de ce post)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Sam 23 Jan - 17:53

Iago sentit instantanément le sourire lui venir aux lèvres lorsqu’il s’assit (ou plutôt « s’évacha ») sur sa chaise et, qu’au même moment, la serpy’ déplaça sa chaise. La période s’annonçait plus amusante que prévue, finalement! Il sentait qu’il allait vraiment se marrer, avec un tel accueil. Il était à se demander comment interpeller la jeune fille lorsqu’il l’entendit soupirer amèrement. ‘’ Ne me cherche pas ma belle…parce que tu vas me trouver! ‘’ se dit Iago. Subitement, cette réflexion lui donna une idée merveilleuse. Ouiiii, il savait maintenant comment il allait occuper sa période. Mais tout d’abord, inspecter les lieux. Il se retourna et regarda l’alentour de la bibliothèque ; tous avaient leur nez fourrés dans leurs cahiers, même son surveillant lisait un livre! Puis, il reporta son attention sur la Serpy. Ou plutôt, il fit une pierre deux coups, essayant de la provoquer du même coup. Il allongea son bras sur la table, plia le coude, ouvrit la main et y déposa sa tête, tout en regardant sa compagne d’étude, comme l’aurait fait De Vinci devant sa Joconde. Il s’imprima sur le visage une expression de profonde admiration. Puis, il la détailla de la tête aux pieds : cheveux blonds lui cachant le visage lorsqu’elle lisait, buste frêle et maigrichon ( j’ai vérifié dans ta prés’ pis y’avait rien sur ta…silhouette so : P), bras blancs et minces, un accoté sur la tête, l’autre sur la jambe. Jambe portant la jupe noire du collège, bas gris à bout verts des serpentard remontés jusqu’aux genoux, dévoilant des jambes minces également. Puis, des petits pieds dans de chaussures propres. Ordinaire. Très ordinaire. Pas tout à fait son genre de fille, mais pas affreuse non plus. C’est exactement ce qu’il recherchait. Mais bon, il l’a fixait d’un air totalement épanoui, et elle n’avait rien remarqué. Fini les préliminaires, il fallait maintenant passer à l’action et aux choses sérieuses.

Iago approcha discrètement (mais sans pouvoir éviter le bruit aigu et assourdissant que faisant une chaise quand on la déplace) sa chaise de celle d’Allie. Il se remit en position d’admiration ultime, tout en feignant de s’intéresser à son livre d’étude. Il promena son index lentement sur le bras d’Allie, sur sa peau blanche et froide. Il entendit au même moment les sifflements moqueurs de ses amis à l’arrière de la bibliothèque. Il fit comme si de rien n’était et les ignora. Ils ne pourraient pas faire de cas, ils étaient plutôt habitués aux moqueries d’Iago. Quoique…il trouva qu’il avait vraiment de la classe cette fois-ci, il se sentait presque crédible. Il soupira lentement, puis il prit une voix grave qu’il sentait sensuelle, et dit d’un air qu’il voulait d’un bon Casanova :


- Alors…euuh..toi. Il est bon ton livre? Est-ce qu’il est aussi intéressant que toi?

Sachant que, inévitablement, la jeune fille le regarderait avec un air de surprise, de dégoût et d’étonnement (il avait l’habitude) il sourit bêtement. Voyons voir si la jeune fille semblait aussi bête et courte de pensée comme ses membres, ou si elle jouerait le jeu…la période s’annonçait plutôt bien finalement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Ven 12 Fév - 15:50

Il allait se jouer d'elle. Allie le sentait. Tous les gars étaient pareils. Tous des salauds. Sois ils prenaient ce qu'ils voulaient, ne laissant rien derrière, sois ils étaient là pendant un certain temps, et ils ne l'étaient plus quand vous aviez besoin de lui. C'était comme ça, et ça allait l'être pour toujours.

Lorsqu'Allie était plus jeune, elle aurait eu besoin de son père. Elle n'était qu'une gamine, cherchant dans les yeux de son père l'assentiment d'une action, le remerciement d'un geste posé. Elle avait cherché dans ses bras le réconfort lors d'une blessure, ou juste un peu d'amour, au moins. Mais il ne lui avait rien donné, l'oubliant au profit de son frère et de ses soeurs, ainsi qu'Elizabeth. Sinon, il prétextait du travail à la ferme ou au bureau. C'était injuste et injustifié.

Ensuite, elle avait cherché un soupçon d'attention de la part de Marc, son frère. Elle pouvait être insolente, vulgaire et même violente envers lui, mais ce n'était que pour avoir un peu de son attention, à lui, essayant de rivaliser un tant soit peu avec Elizabeth, avec qui il entretenait une relation beaucoup plus forte qu'avec sa propre petite soeur de sang. Et puis, il était mort. Parti, pour toujours, la laissant derrière. Mais elle avait un peu de joix l'a dedans: il avait aussi laissé Elizabeth derrière.

Finalement, le petit jeu qu'elle avait joué avec Yann Tabascomi était allé au même résultat. Lui aussi était parti. En lui refusant de l'approcher, ou même essayer, encore une fois.

Allie ne se rendait même pas compte de ces choses là, qu'elle faisait fuir les hommes, ou du moins, semblait-il, que l'effet du manque d'affection était nocif sur elle, qu'il lui faisait faire des choses qu'elle-même ne croyait pas, même, possible. Elle n'était qu'une petite ignorante dans un monde vil et cruel, et qu'essayer de vouloir le copier n'était pas le remède, mais que celui-ci était de devenir réellement vil et cruel.

Lorsque la jeune Serpy' se tassait, le Bouffon faisait de même. Cela excéda Allie. De quel droit pouvait-il vouloir s'amuser d'elle? Ces choses là n'arrivaient qu'à elle.

Lorsqu'il commença à S'évancher, Allie devient un peu tendue. Elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre avec Iago. Allait-il la laisser tranquille ou tout faire pour qu'elle est des problèmes. Sentant le regard du jeune homme sur elle, Allie regarda entre ses cheveux qui cachait son visage pendant qu'elle faisait "assemblant" de lire. Il était là, avachi, en train de l'observer comme s'il avait eu une hallucination. C'était carrément trop débile. Son regard sur elle la dérangeait amèrement. Il ne pouvait pas la laisser tranquille? Elle le sentit la détailler. Ses yeux allaient et venaient, de haut en bas sur sa petite personne. Elle n'avait rien de spéciale, alors ce regard la dérangea d'autant plus.

Iago redéplaça sa chaise. Qu'il pouvait être énervant, à la fin! Il commença alors à faire des ronds sur le bras d'Allie. *Oh, s'il vous plaît, celui qui est en haut, s'il y a vraiment quelqu'un, faites le s'arrêter, sinon je l'égorge et lui arrache la tête!* Elle n'en pouvait plus, mais ne fit rien pour autant, feignant de se désintéressé de lui. Et puis elle entendit les sifflements venant du fond de la salle. C'est vrai qu'Iago était connu pour ses grands discours d'amour, "faux", soit dit en passant.

Soupirant lentement, le jeune homme commença à lui parler, avec une voix qui se voulait sensuel mais qui ne le paraissait pas du tout:


- Alors…euuh..toi. Il est bon ton livre? Est-ce qu’il est aussi intéressant que toi?

Relevant la tête lentement, Allie replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Se tournant vers Iago, elle lui offrit son plus beau sourire "faux". Elle lui répondit, d'un ton on ne peu plus confiant:

-Je n'ai jamais lu de livre aussi bon. Comparé à toi, lui au moins, à beaucoup plus de connaissance, et aussi, il n'essaye pas de me draguer car il n'a rien à faire. Et puis, dis-moi, comment est ton livre, à toi?? Il semble à s'y méprendre à quelque chose de beaucoup plus utile pour ton cerveau que moi. Sauf, si bien sûr, tu souhaite ne plus en avoir du tout.

Resouriant, elle se retourna vers son livre pour continuer à lire. S'il trouvait quelque chose à répondre à ça, il était vraiment bon! Ou pas.

[Désolée pour le retard Embarassed En souhaitant que ça te plaît Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Ven 19 Fév - 18:30

En voyant son faux sourire, Iago se réjouit. À défaut de croire à sa plaisanterie, au moins elle embarquerait dans son jeu. Il était quelque peu déçu d’avoir raté une chance incroyable de se payer la tête de la petite serpy’ mais…d’un autre côté, au moins là, ils se retrouveraient tous els deux dans le trouble, s’ils plaisantaient ensemble. Il la regarda replacer une mèche de ses cheveux derrière son oreille, et pu mieux voir son visage. Elle n’était pas SI affreuse mais…c’était une serpy, cela se voyait même au plus profond de ses yeux. À voir son sourire menteur et moqueur, il ne douta pas une seconde que, lorsqu’elle souriait vraiment, elle était magnifique. Pourtant, il pouvait voir au coin de ses joues, au creux de sa peau, que, quel que soit son nom elle n’était pas du genre à sourire souvent. De légers plis se faisaient sous ses yeux et de petits creux se formaient au bout de ses pommettes, toute mignonne. Mais, les iris de la jeune fille trahissait ce pourtant si beau sourire. Ses yeux lui renvoyaient un sentiment de profond agacement et de frustration. Iago se dit qu’elle était peut-être vraiment très absorbée par son bouquin, et qu’il l’avait RÉELLEMENT dérangée pendant sa lecture. ‘’ Parfait ‘’ se dit-il. Son visage était plutôt jeune également, et Iago ne sut pas tout à fait deviner quel âge elle avait, mais elle était plus jeune que lui, pour sûr. Peut-être du même âge que Paolo? Il ne savait pas. S’il avait pu prédire son âge, il n’aurait certes jamais pu s’attendre à la réponse cinglante que lui lança la jeune fille :

« -Je n'ai jamais lu de livre aussi bon. Comparé à toi, lui au moins, à beaucoup plus de connaissance, et aussi, il n'essaye pas de me draguer car il n'a rien à faire. Et puis, dis-moi, comment est ton livre, à toi?? Il semble à s'y méprendre à quelque chose de beaucoup plus utile pour ton cerveau que moi. Sauf, si bien sûr, tu souhaite ne plus en avoir du tout. »

Aouch. Certes, il était rare qu’on n’ait jamais parlé de la sorte à Iago. Mais, il ne se démonta pas pour autant. Ses amis par contre eux, arrêtèrent de siffler et se plongèrent dans un court silence. Puis, comme Iago s’y attendait, ils pouffèrent tous bruyamment, jusqu’à ce qu’un surveillant leur assène un bon coup de cahier sur la tête, ce qui les fit taire (un moment). Iago fit mine de se décevoir un moment, comme pour satisfaire à la jeune fille. Mais, après un moment, il sourit bêtement et se lécha les lèvres, comme l’aurait fait une lionne avant d’attaquer sa proie. Il se dit qu’il ferait comme toujours, se placerait supérieur aux autres, sans se soucier des commentaires. Il ferait comme l’âne qu’on enterre dans un puits avec des sacs de sable : il se secouerait et grimperait par-dessus les embûches, pour finalement revoir le soleil. Le soleil…le doux et chaud soleil. Iago perdit soudain tout contact avec la réalité et le revit, encore. Lui, tout petit, les orteils dans le sable, regardant vers le soleil levant…cette silhouette…elle s’approche. Lentement, mais elle serait près d’Iago, bientôt. Le soleil est si fort, le contrejour si lourd, il ne le voit pas clairement, il doit se cacher les yeux avec son bras. Comme il devient aveugle, une main se pose sur son épaule. Il lève la tête et…Iago se secoua. Allons, ne pas perdre le présent des yeux. Oublier le reste. Se concentrer sur le moment présent. Ce n’était pas un vieux film ça?...’’ Tout ce qui compte c’est le moment présent ‘’…à moi que ce ne soit ‘’ Il faut regarder au-delà de ce que tu vois ‘’ ? Peut importe, l’ÂNE ! Oui bon, l’âne. Mais, mauvaise comparaison, un âne, c’était lâche et laid. Lui, Iago, était fort et spontané. Oui oui, spontané. Alors, il ne s’écouta même pas et, en replaçant un dread traînant devant ses yeux, il passa à l’action. Il rapprocha encore sa chaise de celle de la jeune serpentard et lui susurra à l’oreille :

- Si c’est toi qui me l’enlève, je n’ai rien contre ma belle…ma belle…

Il s’interrompit, prit vivement le livre de sa camarade, regarda le deuxième de couverture et y lut le nom ‘’ Allie Stanford ‘’. Il replaça vivement le livre et rechuchota à l’oreille d’Allie, en exagérant le plus possible son accent latino ( ce qui plaisait ‘’ normalement ‘’ aux filles…) :

- Allie Stanforrrrrrrrd…


Puis, voulant la laisser mijoter quelque peu, il fit mine de se remettre à lire son livre, en souriant bêtement comme un…âne. Soudain, quelque chose mergea dans son esprit : Stanford…Stanford…Cela lui rappelait vaguement quelque chose…mais il ne savait pas quoi exactement…




(Ça fait combien d’année que Marc est mort? Juste pour m’assurer qu’Iago peut se rappeler de lui xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Dim 14 Mar - 17:15

Il avait l'air réjoui par son faux sourire. Que pouvait-il faire autrement. c'était ce qu'il attendait, ou pas, non?? Iago n'avait rien d'autre à faire, et Allie non plus, donc une petite plaisenteries ne leur ferait pas de mal, non?! M'enfin, Allie n'en avait pas vraiment grand chose à faire, de toute manière. Ils allaient faire un beau coup, en bonne rivalité Serpy VS Bouffon, et après, ça serait fini, là, comme si il y avait jamais eu rien. c'était comme ça. Mais la rivalité sera toujours là. Elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle sentit encore le regard de Iago la détaillé. Il n'avait pas fini, à la fin?! Elle n'était pas un animal, ni une statut. Son regard la dérangeait étrangement. Allie n'aimait pas être regardé, ni même aperçue. Et LÀ, la phrase qui tue arriva. Et Vlam!, dans ta tronche, Iago, ça t'apprendra à m'énerver en la regardant --'

La phrase qui tue, comme l'appellait Allie, n'avait pas eu autant de répercussion qu'elle avait espéré. C'en était désolant, et cela la frustra. Mais au moins, elle avait parlé assez clairement pour que les amis de Iago l'entende, et ils avaient l'air ravie de sa réplique... Jusqu'à ce qu'ils se fassent frappé férocement derrière la tête par le surveillant. *C'est déjà ça...*

Faisant la moue, Allie se renfença dans sa chaise. Iago l'énervait, et elle ne savait pas comment le faire partir de là. Voyant son expression, Iago se lècha les lèvres et lui faisant un sourire. *Beuuuuuurk! Dégueu dégueu dégueu!!!* Et après, ça tourne bizarre. Le regard de Iago se perd dans le vague, comme s'il n'était plus vraiment présent. Allie ne savait pas trop ce qu'elle devait faire. Si elle le laissait comme ça, elle aurait la paix, ce serait déjà ça, mais d'une autre côté... Elle adorait le faire chier!

Et Vlam! il est revenu. Il était vraiment trop bizarre, ce type. Allie ne savait jamais à quoi s'attendre. Se replaçant un dread, Iago se rapprocha ENCORE d'Allie et lui sussura à l'oreille:


- Si c’est toi qui me l’enlève, je n’ai rien contre ma belle…ma belle…

*Re-Beurk!*

Il devrait vraiment reviser ses techniques, celui-là. Allie allait pêter un plomb bientôt. Il s'interrompit, et lui piquant un livre, regarda son nom dedans. Et poussant énormément sur son accent venant d'elle ne savait vraiment pas où, il ajouta:

- Allie Stanforrrrrrrrd…

Répondant du tac au tac, elle lui dit:

-Ça ressembla à une chatte en chaleur en train de s'étouffer, c'est vraiment affreux, tu sais???

Et Vlam!, encore. Iago se croyait vraiment drôle, et pour la faire marriner comme il faut, il fit semblant de se remettre à lire son livre, ce qui ne dupa point Allie. Il voyait bien qu'il la niaisait tout bonnement. Suivant son exemple, Allie recommença aussi à lire.

[Preeeesque un mois après xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Mer 17 Mar - 22:01

Maintenant tous deux replongés dans leur ‘’ lecture ‘’ Iago prit une fraction de seconde pour réfléchir. Certes, l’Allie en question n’était pas une dinde, elle était même vraiment brillante. Cela irritait quelque peu Iago, car il était habitué à se sentir supérieur, à avoir el dessus sur les autres. Là, pour une des rares fois de sa vie, on lui tenait tête. Par une fille en plus! Même pas jolie…en plus! Il étouffa sa réplique : « -Ça ressembla à une chatte en chaleur en train de s'étouffer, c'est vraiment affreux, tu sais??? » Il le prit d’abord très personnel. Son accent, il n’était pas affreux, et ne ressemblait pas à une chatte en train de s’étouffer. Son accent, il sentait le soleil et l’asphalte sèche. Il sentait les pieds usés dans des sandales de cuirs tout aussi usées. Il sentait la maison. Il sentait les coups de feu. Mais, par la suite, il se raidit. Ce n’était pas son accent qui était affreux, c’était ses oreilles à elle, trop peu habituées à tant de beauté. Ouais, c’était ça. Il se mit à rire, le nez dans son manuel. « Une chatte en chaleur en train de s’étouffer » il ne l’avait jamais entendue, celle-là. Le mot chaleur le fit soudain redresser. Il ne devait pas rire, il devait maintenir son rôle. Il était une chatte en chaleur, certes, en train de s’étouffer, mais qui essayait tout de même de conquérir son matou. Il lui rechuchota donc à l’oreille :

- Eeeet…est-ce que mon mignon matou Stanforrrrd préféré va me donner une petite tape dans le dos ?

Il se reporta à sa lecture, mais, il le savait, d’un moment à l’autre, Allie se retournerait. Alors, prévoya le coup, et, en imitant une main griffée, en effleurant la joue d’Allie de ses doigts, il lui chuchota un semblant de séducteur :

- Rawrrrrr…

Puis, il se reporta définitivement à sa lecture, mais il n’y comprit rien. C’était comme s’il ne savait pas lire. Il n’avait absolument aucune concentration à apporter à ces vieux bouts de parchemins assemblés ensemble. C’était quoi déjà la matière à l’étude, le prochain examen? Sortilèges, créatures magiques, recettes de bœuf braisé….? Là était le réel problème, selon Iago. Ce n’était pas qu’il avait de la difficulté à apprendre, c’est qu’il se foutait complètement d’apprendre. C’était un réflexe râchidien de pensée, si on veut. Bien sûr, ce réflexe le protégeait d’un danger, celui de s’ennuyer. Ainsi, son cerveau lui commandait de NE PAS se concentrer, afin de NE PAS s’emmerder. C’était ainsi, il n’y pouvait rien. Il ne cessait de répéter cette théorie à ses professeurs, mais, il n,avait jamais vraiment compris pourquoi, on l’envoyait en retenue par la suite. Décidément, personne n’avait jamais compris la signification de « s’ennuyer » !

Soudain, Stanford. Comme un devoir que l’on oublierait de faire, cela lui revint en tête. ( Non, mauvaise comparaison, Iago n’oublie pas de faire ses deviors, il ne les fait tout simplement pas. ). Stanford. Allie Stanford. Non, juste Stanford. Cela lui disait anormalement quelque chose. Un garçon. Oui…Euh…non, pas celui-là, il était moins méchant. OH OUI! Il s’en rappelait maintenant. Un petit blondinet. Toujours après travailler…Toujours avec l’autre fille…comment s’appelait-elle…Qu’est-ce qu’il était bête! Quel garçon à Gryffondor ne serait-ce qu’un peu sensé ne connaissait pas Elizabeth Stanford! Ah non, c’était trop drôle pour être vrai. La plus jolie fille de Gryffondor avait une sœur aussi…aussi…Allie. Qu’est-ce qu’il pouvait être stupide! En plus d’énerver quelqu’un, il fallait que ça tombe sur la sœur de l’autre! Mais le garçon…il était tout le temps avec Elizabeth habituellement. Cela faisait enrager Iago. Ils étaient frères et sœurs oui, mais…c’était quand même…frustrant, non? Mais, il lui semblait ne pas l’avoir vu depuis un but, où était-il passé. Du haut de son manuel il fronça les sourcils, soudain songeur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Mer 16 Juin - 8:35

Son insulte avait fait mouche, ce qui rendit Allie heureuse. Iago semblait très irrité par sa remarque, mais la jeune Serpy ne savait pas trop pourquoi. Pour quelles raisons était-il si attacher à son accent? Quels souvenirs étaient rattachés à celui-ci? Les questions n'étaient jamais assez bien répondues dans l'univers d'Allie. Et d'où venait-il, au fait? Allie ne s'était jamais attarder à cet aspect de la vie de ses confrères, elle n'avait jamais penser au fait que certains étudiants ne venaient pas de la banlieue très (...) très lointaine de Londres, comme elle, mais bien de plus loin encore, de d'autres pays, ou peut-être bien de d'autres continents! C'était assez absurde, tout de même, de venir d'aussi loin que pour Poudlard. Mais bon, c'était quand même une école légendaire, quoi!

- Eeeet…est-ce que mon mignon matou Stanforrrrd préféré va me donner une petite tape dans le dos ?

Allie préféra ignorer celle-là. Il l'a traitait quand même de matou, ce qui était ignoble. Elle avait déjà eu un chat à la ferme, un gros roux ressemblant au bandes dessinées moldues appellées Garfield. Un jour il avait soudainement disparu... Allie l'avait un peu aider, disons...

Soudain, Iago recommença avec son numéro en imitant une patte de chat et en faisant ''Rawrrrrr'', il lui toucha la joue. Allie eu un ÉNORME mouvement de recul, ce qui la propulsa dans la chaise de Haylee, qui était ENCORE assise à côté d'elle, mais de l'autre côté. Haylee ne sembla pas super réjouie d'avoir Allie casi installée sur sa chaise, mais s'apprêtant à faire un commentaire, Allie lui lança un regard d'avertissement. En se retournant vers Iago, elle lui lança, un ''Me touche pas!'' qui ne sembla pas faire de grands dégats...

Après lui avoir lancé un dernier regard d'avertissement, Allie se reporta encore vers sa lecture. Mais peut après, elle remarque Iago qui fronçait les sourcils. C'était pas bon, ça. Allie savait très bien interpréter ce mouvement chez les autres, surtout quand ELLE était le centre d'attention... Il avait trouvé le lien entre Griffondor et Stanford... Marc. Il avait beau être mort l'an dernier, certains élèves ne s'en rendaient compte que cette année. Et cela semblait être le cas de Iago. Malheureusement. Alors,prenant son courrage à deux mains, avant qu'il ne lui demande si Marc était son frère, elle lui dit:

-Oui, Marc était mon frère. Mais maintenant, c'est terminé.

Se levant prestement, elle alla dans la rangée des livres anciens se chercher un bouquin dont elle avait besoin pour son devoir. Elle n'avait pas du tout envie d'en parler avec Iago. À quoi ça pourrait bien servir, de toute manière? Il était mort, et ça finissait là. Mais Allie savait bien que ça ne finissait là. Elle svaiat aussi que soit Iago allait lui en parler sinon, il allait juste l'ignorer. Elle préférait la seconde option. C'était toujours mieux la seconde option. Ignorer la douleur était toujours plus facile qu'y faire face, surtout pour elle qui ne voulait avoir aucun sentiment.

[À toi de décider si je reviens m'asseoir à côté de toi ou si tu viens me rejoindre =) Peut importe l'option, Allie aura toujours le goût de te trucider xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Mer 16 Juin - 22:03

Iago resta coi. Là il était peut-être allé trop loin. Puis il se resaisit. Lui, être allé trop loin? ‘’ Naaaan…’’ Néanmoins, il avait dû sacrément la toucher puisqu’elle était partie comme si le feu avait pris à sa chaise. Oui, il était sacrément irrésitible et séduisant, ça il le savait. Mais habituellement les filles réagissaient moins brusquement. Peut-être que elle, cette fois, il l’avait vraiment eue. Biensûr, il se faisait des histoires, mais au fond de lui, il était un peu inquiet de la manière dont Allie était partie. Marc Stanford…lui il le connaissait, il en était certain. Il se creusa le ciboulot. Justement, il replaçait un dread rendu devant son nez et se gratta la tête, tout en réfléchissant. Marc..Marc….AH OUI! Iago se redressa tout d’un coup, comme si le souvenir l’avait frappé de plein fouet tel un éclair. Oui, Marc Stanford! Le petit maigrichon de Serdaigle, qui se faisait constamment ramasser par les septièmes! Iago sourit au souvenir d’une bagarre où le garçon avait montrés à ses oppresseurs qu’il savait se battre lui aussi. Jamais il n’avait vu quelqu’un d’aussi petit autant humilier des septièmes. Il s’était attiré la sympathie à partir de ce jour-là. Pourtant, ça n’avait pas duré. À son souvenir, il n’avait jamais eu énormément d’amis, hormis sa sœur Elizabeth. ‘’ Mmmmmouais…TOUJOURS avec Éli…’’ Iago n’avait pas honte de le dire, il avait toujours éprouvé de la jalousie pour le minuscule garçonnet qui était toujours avec la plus jolie fille de la maison. C’était peut-être pour ça aussi qu’il se faisait aussi souvent ramaser par les plus vieux…Un gars qui se promène uniquement avec une fille, jolie en plus, avec qui il ne sort pas, c’est louche, et ça porte aux préjugés assez rapidement.

Mais Allie avait dit que ce n’était plus son frère. Comment ça? Ton frère reste toujours ton frère, non? Même si ça fait des années que tu ne l’as pas vu, il reste ton frère. Il en était le parfait exemple! Ça faisait quoi, dix ans qu’il n’avait pas parlé ni même vu Raffa? Pourtant, il le considérait encore comme son frère! Peut-être s’étaient-ils fortement chicanés hier, et maintenant Allie était fâchée, et gniagniagnia. Mais cela n’expliquait pas pourquoi il n’était plus à l’école. Il avait peut-être fugué. Mais cette hypothèse était peu probable, puisqu’il était très proche de sa sœur. Oui, pas de SES sœurs, mais de SA sœur Elizabeth, oui. Donc enlevons la thèse de la fugue. Restait l’enlèvement par des extra-terrestres. Ou la…mort. Iago avait déjà entendu parler de ces histoires, du retour du ‘’ Seigneur noir ‘’ mais il n’y avait jamais vraiment cru. On racontait même que la grande meurtrière était leur ancienne directrice, Dradra Jedusor. ‘’ Haha…celle-là j’avais bien failli y croire…’’ En effet, même à sa première année il s’était souvent retrouvé dans le bureau de la femme, et elle était loin d’être douce. Mais essayez un peu de croire au fait que votre directrice tue ses élèves, alors qu’elle vient tout juste de ré-ouvrir le collège! C’était sans queue ni têtes. Mais sinon, comment expliquer toutes ces disparitions??? Il y avait eu le septième année à Serdaigle, Alexis Haser??? Iago ne se souvenait pas très bien de son nom. Mais il y avait eu sa copine, Léonie Lownek, qu’Iago connaissait bien. Elle avait été retrouvée morte à quelques mètres du collège, encore en uniforme…Ça l’avait bouleversé tout le collège, mais jamais on avait identifié le meurtrier. Et puis, à cette époque, Mme Jedusor était déjà partie.

Mais en tout cas, peut importe ce qui était arrivé à Marc, Iago devait se poursuivre son objectif, et tenter de réparer les pots cassés qui se dressaient maintenant entre lui et Allie. Il jeta un coup d’œil à sa copine, ou en tout cas, la personne qui lui semblait être sa copine. Celle-ci la regarda avec un énorme sourire et lui envoya la main. Iago resta de marbre, et ne réagit tout simplement pas, avant de faire mine de vomir en-dessous de la table d’étude. Puis, il respira un bon coup, fit mine de s’essuyer la bouche, et renvoya la main à la jeune fille, avant de se lever. Il marcha vers le rayon de la bibliothèque où se trouvait Allie. Il se mit tout juste à côté d’elle et fit mine de chercher un livre dans les rayons. En fait, Iago n’avait pas tout à fait idée de comment on classait les livres. Mais dans le contexte, ça importait peu. Il fit mine de chercher vraiment très fort.


- Mmmm voyons, il était là la dernière fois….

Puis il se retourna et chercha dans le rayon d’à côté, en ignorant totalement Allie. ‘’ Faut bien se laisser désirer, quand même! ‘’ Après avoir farfouillé un bon cinq minutes dans les rayonnages, il s’adossa à la bibliothèque derrière lui, ainsi placé afin qu’il soit face à face à Allie. Enfin, il tourna la tête et la regarda comme si c’était la première fois qu’il la voyait. Puis il regarda le livre qu’elle tenait dans les mains. Il fronça les sourcils en lisant le titre et dit :


- Ah! Et bien ça c’est marrant, t’as EXACTEMENT le bouquin que je cherche comme un fou depuis cinq minutes!

Il afficha un sourire franc, alors que, au fond de lui, ce qu’il voulait vraiment dire c’est : Mais qu’est-ce qu’il a ton frère? Il est parti? Il a été enlevé par des extra-terrestres? Il voit toujours Eli ? Au fait, elle est libre Éli? Tu pourrais pas nous présenter?. Mais il se retint, chaque chose en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Dim 11 Juil - 20:24

Après réflexion, Allie était peut-être partie un peu trop vite, mais elle n'en pouvait plus de Iago. Elle souhaitait vraiment que le Bouffon' est compris le message: elle ne voulait PAS parler de Marc. Ça semblait évident, non?! Mais pas assez pour Iago, il semblerait. Il devait avoir un problème de discernement, celui-là.

Commençant à regarder dans les rayons pour son bouquin, elle laissa son esprit vagabondé. Elle se souvenait encore parfaitement du jour de la mort de Marc. Ce matin-là, elle l'avait encore croisé dans les couloirs de Poudlard, lui en grande conversation avec Elizabeth, comme d'habitude, et elle, en train de fuir Haylee, comme d'habitude. Allie ne l'avait pas salué, comme d'habitude, mais elle s'était dit qu'elle allait le faire le lendemain, comme d'habitude. Mais il n'y avait pas eu de lendemain, et la fin de la journée n'avait pas été "comme d'habitude". On était venu la chercher au dortoir ce soir-là. Par la suite, on l'avait amenée dans le bureau du directeur Warrington, où étaient déjà regrouper ses parents, ses soeurs et Elizabeth, pleurant la vie perdue de Marc. Elle n'avait pas pleurer, ce soir-là, car ce n'était pas et n'est pas son genre, mais pour une des rares fois dans sa vie, elle s'était sentie démunie.

Revenant à la réalité, elle trouva enfin le livre qu'elle voulait. Ce n'était pas un très grand ni très gros volume, mais son édition datant d'avant la célèbre, et très controversée, naissance du "fameux, ce qui est un très grand mot, Harry Potter lui donnait un certain... prestige. Commençant à chercher dans le bouquin pour voir si la matière à étudier s'y trouvait, elle sentit progressivement la présence de Iago arrivant à ses côté.


*Pas pour vrai! Que me veux-tu encore, Iago Delamare??!!*

Le laissant fureté de son côté, elle fit semblant de chercher dans son livre, même si elle avait déjà trouver l'information qu'elle voulait. Allie voulait que Iago s'en aille. Elle voulait réfléchir seule, ici, dans ce coin de bibliothèque. Mais cela ne semblait vraiment pas être l'opinion du Gryffondor, pas du tout, en fait. Le jeune homme n'arrêtait pas de chercher un certain bouquin, comme l'exprimait ses paroles, et soudainement, il s'exclama, après l'avoir regarder fixement, comme s'il ne l'avait jamais vue auparavant:

- Ah! Et bien ça c’est marrant, t’as EXACTEMENT le bouquin que je cherche comme un fou depuis cinq minutes!

*Très étonnant.*

Allie n'était pas dupe. Pourquoi ne lui posait-il pas, les questions que la jeune Serpy' voyait brûlées dans ses yeux? Au moins, elle aurait une raison pour l'envoyer balader en plein milieu de la bibliothèque à moitié bondée. Même si elle n'avait pas besoin de raison. Avec humeur et en lui envoyant le livre directement dans les bras, elle lui dit:

-Alors prend-le, ton livre, qu'on en finisse!

Se retournant pour aller à la table, elle avança jusqu'au bout de l'allée. Mais Allie se retourna vivement au dernier moment, rendue au bout. Elle avait changé d'avis: la jeune fille allait dresser le dragon. Retournant vers Iago à grand pas, elle s'arrêta juste devant lui, sous son nez, et lui lança avec une certaine animosité dans la voix:

-Mais c'est quoi ton problème, à la fin??

[J'ai répondu en dedans d'un mois, un record! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Edrick Federsworth

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 42

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Mon matou Fernando
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Dim 25 Juil - 20:20

« Le ministère de la Magie est l'autorité gouvernementale du monde magique britannique. Sa première mission est d'empêcher les Moldus de se rendre compte de l'existence de la communauté magique. C'est une bureaucratie lourde, compliquée. Le ministère est constitué de sept départements, dont le plus important est le Département de la justice magique. Tous les autres départements lui sont soumis, d'une certaine manière, à l'exception peut-être du Département des mystères. Le bâtiment du ministère se situe à Londres. Il est constitué de nombreux départements, comités et bureaux dont la tâche et de créer et de renforcer les lois et règlements. Hormis le fait de cacher aux Moldus les activités des sorcières, le ministère contrôle également le commerce et les relations internationales…» Edrick sentait qu’il allait pratiquement tomber endormi sur son manuel. L’histoire de la magie, ça ne l’avait jamais vraiment passionné. Il savait bien pourtant que, en quelque sorte, l’histoire de la magie, c’était un peu la sienne aussi. Et son histoire, il ne la connaissait pas vraiment non plus. ‘’ Et je n’ai pas trop envie de la savoir non plus…’’ Résigné, il se redressa le dos, étant avant tout écrasé sur son livre, s’étira légèrement, se frotta les yeux et respira un bon coup pour se donner un peu de contenance et se replongea dans son livre. Mais sa tentative de concentration fut interrompue par des rires provenant de la table d’à côté. Edrick n’eut même pas besoin de lever la tête qu’il sut de qui il s’agissait. Iago et sa petite bande de babouins. Il n’avait jamais vraiment apprécié ce garçon. Pas qu’il le trouvait antipathique, mais que celui-ci lui avait autrefois, disons, donné des raisons de ne pas l’aimer. Iago étant le mâle alpha populaire de l’école que toutes les filles trouvaient tant drôle et Edrick le petit maigrichon timide qui écrit de la poésie, hiérarchiquement, Iago devait jouer les durs avec lui. Il ne s’était jamais empêché de se moquer de lui ou de Timmy publiquement, que ce soit en classe ou dans les couloirs. Les seuls endroits où Edrick pouvait respirer, c’était dans son dortoir, et encore là…Voilà pourquoi Edrick fut un peu satisfait de voir le Gryffondor déménager de table jusqu’à une table de deuxièmes. ‘’ Ça lui apprendra à jouer le plus fin…’’ Mais enfin, il trouvait mauvais de se réjouir du malheur des autres, aussi, il ne se fit plus aucun commentaires. Il leva la tête vers son voisin de table, Timmy. Celui-ci lisait avec acharnement son bouqin, prenant des notes aux deux secondes avec sa plume. Il ne lui restait pratiquement plus d’encre, tant il écrivait. Edrick regarda sa feuille; elle était blanche, parfaitement blanche. Il soupira et prit sa tête dans ses mains. Le noir que lui offrit ses yeux le soulagea un peu, mais il persistait à entendre les rires des garçons de la table d’à côté. Delamare devait encore on ne sait quelle niaiserie…

‘’ Bon, ça suffit là…’’
Edrick prit une grande inspiration et se replongea dans son étude. Le ministère de la magie était bâti depuis blablabla, avait été construit en tel records de temps, par telle créature magique…le premier ministre de la Magie à être entré en poste était blablabla…Petit à petit, la feuille d’Edrick se remplit. Au bout d’un moment, il se sentit presque intéressé. Mais sa motivation fut de courte durée lorsqu’il remarqua qu’il lui restait plus de la moitié du chapitre sur la politique magique à lire, et que la période d’études était loin de se terminer…Il tourna les pages avec soupirs et continua sa lecture. Soudain, Timmy lui demanda de l’encre, n’en ayant plus. Edrick lui prêta le sien. Du coup, il décida qu’il était temps de faire une pause car, après tout, dans cette condition, il n’apprendrait rien. Il se leva, plia ses feuilles et referma son livre. Il jeta un œil à son agenda, et décida de jeter un coup d’œil à ses études de potions. Il prit en note dans sa paume le nom du livre qu’il nécessitait et parti dans les rayonnages à la recherche de celui-ci. N’ayant jamais été vraiment doué pour chercher des livres (et n’ayant franchement pas, de toute manière, envie de l’étudier) Edrick mis beaucoup de temps à trouver ce qu’il cherchait. Et encore là, comme il tombait dans le rayon qui correspondait au sujet, il n’arrivait pas à trouver le livre en question.

Entendant du bruit au bout du rayon, il se retourna. Une jeune Serpentard, blonde, venait de prendre un livre dans une étagère qu’Edrick n’avait pas encore inspectée. Il lut rapidement la couverture du livre, et comprit qu’elle tenait le livre qu’il cherchait depuis si longtemps. Seulement, il se sentait très gêné de lui demander, ou même d’aller à ses côtés, vérifier qu’il n’y aurait pas plus d’un exemplaire. Mais pourtant…s’il restait là, il perdrait tout son temps d’étude, qui était plutôt important pour son apprentissage selon lui (et la gouvernante de l’orphelinat, qui lui payait gracieusement son année à Poudlard..). Mais par le temps qu’il se décide à aller le lui demander son livre, ce qu’il imaginait de pire arriva. Iago arriva et fit mine de chercher un livre avec l’air le plus béat que la Terre ait jamais pu. Edrick leva les yeux au ciel en détournant le regard. Mais lorsqu’il haussa la voix, il ne put s’empêcher d’assister au comique échange des deux individus.

- Ah! Et bien ça c’est marrant, t’as EXACTEMENT le bouquin que je cherche comme un fou depuis cinq minutes!

- Alors prend-le, ton livre, qu'on en finisse!


Merde. Si c’était Delamare qui se ramassait avec le livre, il allait être fait. Jamais il ne verrait une lettre du bouquin avant d’être ridiculisé devant tout le corps étudiant présent dans la bibliothèque. Par contre, l’attitude de la fille l’avait surpris. Probablement qu’elle le connaissait déjà, et savait ce dont il était capable…Edrick la prit sur le champ de son côté, la prenant presque par pitié…

- Mais c'est quoi ton problème, à la fin??


Alors ça c’était la meilleure. En plus, elle lui tenait tête. Edrick ne sut quoi faire. Il ne pouvait pas sortir du rayon sans passer entre les deux êtres…mais il ne voulait pas non plus être là lorsqu’ils exploseraient…ce qui ne devrait pas porter à tarder, selon le visage courroucé de la Serpy’. Mais…aussi, Edrick voulait son livre. Aussi, il décida simplement de se rapprocher, tout en faisant mine de chercher son livre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Lun 26 Juil - 11:05

- Mais c'est quoi ton problème, à la fin??

Aïe. Là Iago sentit qu’il était peut-être allé un peu trop loin. Au fond des petits yeux verts d’Allie, il sentait des éclairs pétiller de toute force. Un orage électrique, voilà ce qui se tramait dans les pupilles vertes de la Serpy’. Iago s’en réjouit tout de même, elle qui au départ semblait jouer le jeu, qui était si patiente, elle était maintenant prête à exploser. Encore une fois, il avait réussi. Mais, au fond, il sentait que quelque chose n’allait pas. Ça il n’était pas sûr de pouvoir le trouver au fond de ses yeux. C’était dans son cœur qu’une vague froide et glacée s’apprêtait à l’engloutir. Est-ce que c’était de l’amour plutôt matérialiste pour le livre? Ou pour lui? ‘’ Aaaah je comprends, elle me trouvait de son goût, et maintenant elle réalise que je n’étais pas l’homme de ses rêves finalement…’’ Il fit un petit sourire en coin, dévoilant ses dents blanches, en repensant à cela. Mais, même s’il souriait, au fond de lui, il était anxieux. Que cherchait-elle à lui dire? À faire paraître? Iago resta silencieux un moment, en espérant que la réponse lui viendrait à l’esprit tout seul. Mais rien, rien ne semblait lui venir à l’esprit. Et il y avait toujours la question de son frère; où est-ce qu’il était? Il avait par contre le sentiment que la raison pour laquelle il n’était pas là la dérangeait, ou la mettait dans tous ses états, puisqu’il avait à peine évoqué mentalement la question, qu’elle était partie comme une furie.

Soudain, un mouvement à sa droite attira son attention. Il tourna vivement la tête et le vit. Federsworth. Le petit maigrichon de Poufsouffle. Celui qui ne parle jamais, qui a toujours les cheveux dans les yeux et qui ne parle à personne sauf à son petit copain. Son petit copain…ils ne se quittaient jamais ces ceux-là, s’en était presque gênant, selon lui. ‘’ Au moins les autres eux, ils se fréquentent en cachette…’’ Il était presque fâché de trouver Edrick là. C’était son affaire, à lui et Allie, pas la sienne! Il semblait chercher un livre, comme si de rien n’était. Il n’était pas certain de trouver son attitude crédible. Après tout, pourquoi pas? Hormis lorsqu’il écrivait ses lettres d’amour à Timmy, il étudiait la majeure partie de son temps. Il pouvait bien étudier à la bibliothèque. Mais il aurait pu, franchement, se trouver un meilleur timing. Là il était occupé à niaiser la jeune dame. En plus, il devrait passer par eux avant de sortir du rayon, ce qu’il ne semblait pas près de faire. En soupirant, il se retourna vers Allie. Ses yeux en disaient long sur ce qu’il pensait de la présence d’Edrick. Puis il se décida et passa à l’action.

Il se mit aux côtés d’Allie et, d’un bond, monta sur le bord du comptoir du rayonnage et s’assit. Il prit son visage dans ses mains, comme s’il ressassait les plus grosses et stressantes idées de la terre. Puis il se massa les tempes et enleva ses mains de son visage. Il soupira encore une fois et commença d’une voix basse mais assurée :


- Pardonne-moi Allie je…je n’aurais pas dû d’utiliser pour parvenir à….à mes fins. Je sais que, commencé comme ça, j’ai l’air d’un psychopathe qui s’apprête à voler une banque mais…ma mine d’argent il est….il est…dans les yeux de ta sœur. Sérieux, chaque fois que je vois Éli, ça vient me chercher tu vois. C’est comme des fourmis qui partent de mes orteils et qui remontent chaque parcelle de mon corps jusqu’à ma tête…Et je pensais que…avec sa petite sœur de mon côté j’aurais pu savoir si…ben, si elle était ouverte, tu vois ce que je veux dire? Et puis…tu sais Marc, je sais pas pourquoi, mais il était toujours avec elle et…ça me mettait dans tous mes états et là, c’est étrange, je ne le vois plus avec elle alors je me suis dit ; tiens Iago c’est ta chance! Alors…alors voilà c’est quoi mon problème.

Puis il baissa la tête sur ses pieds qui flottaient dans le vide. Il hésitait à penser s’il voulait ou non entendre l’avis d’Allie sur sa sœur. ‘’ Il est vrai que le simple fait de voir Éli c’est….oulaaa…alors parler d’elle…hahaha…’’
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Ven 30 Juil - 13:28

-Mais c’est quoi ton problème, à la fin?

Là, elle était vraiment allée trop loin, Allie le savait. Mais elle n’avait rien pu y faire, Iago l’énervait tellement, et puis, maintenant que Marc était embarqué dans l’affaire, pourquoi ne pas mettre le cœur à la tâche? La jeune fille n’y tenait pas du tout, mais il était maintenant trop tard, la partie était bien trop avancée pour changer les trios, comme on disait au hockey mordu.

Allie n’était plus du tout d’humeur à jouer le jeu de Iago : il lui en demandait tout simplement TROP; elle ne pouvait pas se permettre de trop en dire sur elle, en dire trop long sur ses sentiments cachés au plus profond d’elle, car ça pourrait causer sa perte dans l’avenir si ça venait à se savoir : qu’elle s,en voulait de la mort de son frère. Car c’était totalement le cas. Elle s’en voulait qu’il ne soit plus là, qu’elle n’est pas accepter qu’il préfère Elizabeth à elle, même si c’était logique vu qu’ils étaient du même âge, qu’elle aurait voulu s’excuser pour toutes les fois qu’elle lui avait fait un mauvais coup, seulement pour avoir un peu plus d’attention de sa part, qu’elle aurait seulement voulu un peu de son affection. Qu’elle voulait être aimé de son frère. C’était seulement ce qu’elle avait demander. Mais c’était terminer, comme croire au Père-Noel ou la fée des dents, des contes moldus racontés aux enfants pour qu’ils puissent croire un tant soit peu à la magie, même si elle était déjà toute autour d’eux, dans les familles de sorciers qui vivaient à proximité.

Alors quel ne dût pas son déplaisement de constater qu’un mouvement avait été fait au fond du rayon, où elle découvrit un Poufsouffle gringalet et à l’allure de branche de céleri qui a peur de se faire manger. La Serpy’ n’avait pas besoin d’un témoin en plus dans cette discussion! Déjà que celle-ci s’étirait en longueur, le fait d’avoir un témoin rendait donc cette conversation très à risque de causer des dégâts.

Lorsqu’elle se retourna vers Iago elle vit dans le regard du jeune homme qu’il pensait comme elle, et à quel point il n’aimait pas ce Jaune. Ce qui voulait donc dire que Iago savait de qui il s’agissait. Et qu’il ne régnait pas, il semblerait, une grande complicité entre les deux garçons. Comme le dicton le dit si bien, les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Même s’il répugnait à Allie de l’avouer, ce Pouffy’ pourrait très bien lui servir, ce qui pourrait lui être d’une grande aide dans cette « guerre » avec Iago.

C’est alors que tout commença à débouler. Avec un agile bond, Iago monta sur le comptoir,et commença à pousser des soupirs à fendre l’âme, comme s’il portait le poids du monde sur le dos depuis des siècles, et qu’enfin il pourrait le divulguer à quelqu’un. Avec une mine d’incompréhension visible, mais pas trop, Allie commença à écouter le discours lamentable de Iago, les bars croisés, jusqu’à ce qu’il arrive à la fameuse et trop populaire partie « … dans les yeux de ta sœur. » Allie croisa très visiblement les poings, et ce dit à elle-même, comme à chacune des fois précédentes où elle avait entendu ce même discours :
*Ah, bordel! Pas un autre!* Ce n'était certes pas la première fois qu'Allie avait droit à un discours sur Elizabeth, mais cette fois-ci, c'était plus difficile, vu qu'elle aurait pu croire, pendant un moment, que Iago n'était pas comme tous les autres. Mais elle ne s'était pas laisser prendre, pas une autre fois. Mais quand même, il lui était vraiment dur de voir que Elizabeth avait l'attention de tous, et pas elle.

Iago continua son interminable tirade, mêtant de l'avant son attirence pour Elizabeth, la disparition de Marc et la chance que Allie avait d'avoir Elizabeth comme soeur. Avanat de donner sa réponse à Iago, Allie laissa planner un silence d'une très grande minute, surtout pour mettre Iago mal à l'aise, et l'autre rigolo de Pouffy' aussi. C'était plus pour l'ambiance qu'elle faisait ça, car elle savait déjà ce qu'elle allait dire. Après un dernier dix secondes, elle se lança enfin d'une voix neutre et dépourvu d'émotion:


-Si tu aurais été un tant soit peu observateur, Iago, tu aurais pu facilement remarquer que je déteste profondément Elizabeth. Et ne dis plus jamais qu'elle est ma soeur, car cela est totalement faux.

Allie avait fait l'effort de mettre beaucoup d'emphase sur certains mots, pour faire bien sentir à Iago que ce ne serait pas par elle qu'il aurait Elizabeth, loin de là. Se retournant vers le Pouffy', elle fit un geste de la main, pour qu'il approche, et lui demanda, avec un soupson de sourire dans la voix à cause de la peur qu'il semblait avoir en leur présence:

-Dis-moi, toi le Pouffy' qui n'arrête pas de nous regarder depuis tout à l'heure, sais-tu où est passé Marc Stanford, gryffondor de 4ème l'année dernière?

Elle savait elle-même très précisément ce qui était arrivé à Marc, mais elle voulait faire ressentir à Iago comment idiot il puvait être par rapport aux autres qui se souciaient du moins un peu de ceux qui l'entouraient, ce qui ne semblait pas être le cas de Iago. Avec un haussement de sourcil, elle attendit la réponse du Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Edrick Federsworth

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 42

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Mon matou Fernando
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Lun 2 Aoû - 13:14

- Pardonne-moi Allie je…je n’aurais pas dû d’utiliser pour parvenir à….à mes fins. Je sais que, commencé comme ça, j’ai l’air d’un psychopathe qui s’apprête à voler une banque mais…ma mine d’argent il est….il est…dans les yeux de ta sœur. Sérieux, chaque fois que je vois Éli, ça vient me chercher tu vois. C’est comme des fourmis qui partent de mes orteils et qui remontent chaque parcelle de mon corps jusqu’à ma tête…Et je pensais que…avec sa petite sœur de mon côté j’aurais pu savoir si…ben, si elle était ouverte, tu vois ce que je veux dire? Et puis…tu sais Marc, je sais pas pourquoi, mais il était toujours avec elle et…ça me mettait dans tous mes états et là, c’est étrange, je ne le vois plus avec elle alors je me suis dit ; tiens Iago c’est ta chance! Alors…alors voilà c’est quoi mon problème.

À ces mots, là, sincèrement, Edrick ne put s’empêcher de se mettre à rire. Étant dans une bibliothèque, il limita le bruit, mais le sursaut incroyable de ses épaules était plus qu’explicite. Qu’Iago ait un faible pour Elizabeth Stanford, ce n’était pas drôle, c’était même logique (mais oui, quel élève de sexe masculin de cinquième année n’avait pas de faible pour Elizabeth Stanford?). Mais c’était le niveau d’ignorance et de répugnance qu’Élizabeth éprouvait à son égard qui le faisait tant rire. Étant dans la même maison, Élizabeth était probablement habituée aux railleries, niaiseries et autres démonstrations de son incroyable intelligence d’Iago. Ainsi, sans être vraiment l’élève le plus l’écoute des rumeurs, il avait plus d’une fois entendu Élizabeth parler plus qu’en mal d’Iago dans son dos. L’ironie de la situation était donc telle, qu’Edrick ne put s’empêcher de rire.

Pourtant, il fut vite arrêté dans son élan jovial par mini-Stanford, qui rappliquait au beau discours de DelaMare. Hum, en effet, pas de bonne humeur la Serpy’ . Pourquoi la déclaration d’Iago la mettait-elle autant en rogne? Était-ce de la jalousie? Edrick eut comme un haut-le-cœur; quelqu’un pouvait-il RÉELLEMENT éprouver des sentiments tendres pour Iago DelaMare? Selon lui, théoriquement et selon les statistiques, c’était totalement impossible, à moins d’être pris sur une île déserte et que l’on doive à tout prix repartir la race humaine. Ce scénario lui rappela vaguement un film qu’on lui passait à l’orphelinat, lorsqu’il était plus jeune…deux enfants qui étaient pris sur une île déserte et puis…et puis ça se terminait-là, il s’endormait toujours avant la fin…

Soudain, mini-Stanford (il ne connaissait pas encore son nom, il avait vaguement entendu quelque chose ressemblant à Amélie, mais il n’était pas certain..) lui fit un geste de la main, lui ordonnant (en quelque sorte, c’était plutôt expéditif comme signe de la main.) de se joindre à eux. « Par pitié, non…» Que pouvait-il faire? Faire comme s’il ne les avait pas vus? Impossible, il les regardait à l’instant même où Amy l’avait interpellé. Mais si Maélie n’en avait pas fait cas? En tout cas, peut important ce que Chose avait fait, il ne pouvait pas ignorer celle-ci, et l’autre taré à ses côtés. Alors Edrick s’avança timidement vers la Serpy’ . Il n’était pas tant intimidé par la fille, oui c’était quand même une serpy, mais la présence d’Iago le mettait étonnamment mal à l’aise. Il regarda du coin de l’œil le livre dans les mains d’Iago…l’objet de son désir, ou plutôt, de son étude. Ce qu’il était dans de beaux draps maintenant! N’aurait-il pas pu tout simplement rester assis bien sagement, à faire semblant d’étudier ses potions, ou je ne sais quoi d’autre, au lieu d’aller se chercher un livre qui était en la possession de l’élève de Poudlard qui l’intimidait le plus?

-Dis-moi, toi le Pouffy' qui n'arrête pas de nous regarder depuis tout à l'heure, sais-tu où est passé Marc Stanford, gryffondor de 4ème l'année dernière?

Edrick n’était pas certain d’apprécier l’appellation ‘’ Pouffy ‘’ mais il n’en dit rien. Et puis, il ne les regardait pas depuis tout à l’heure, il les écoutait et ça, elle n’était pas supposée s’en rendre compte. À découvert, Edrick ne pouvait plus rien faire. Et, de plus, la question d’Archie le désarçonna; il ne savait que trop bien où était passé Marc, le chien de poche d’Élizabeth, son copain, son frangin (c’est ce qu’on disait en tout cas.)…Il était…mort. Il n’avait jamais eu de précisions…Certains parlaient d’un accident, d’autre d’une fugue devenue disparition, mais la plupart…de meurtre. Edrick n’était pas certain s’il voulait vraiment en parler. Mais, apparemment, cela pouvait mettre Iago en une position tout aussi malaisée que lui, ce qui lui fit particulièrement plaisir, rien qu’à l’imaginer. Alors il dit d’une voix tremblante d’abord, mais plus assurée :


- Il est mort l’an dernier.


Puis il leva la tête, et fit quelque chose qu’il ne se serait jamais cru capable de. Il toisa Iago, puis le regarda fixement dans les yeux. Il lui dit d’une voix assurée, comme il ne l,avait jamais eue :


- Il se tient plus vraiment avec Éli. Je sais que tu comprends pas vraiment le rapport, mais t'inquiètes pas, dans ton cas, c'est normal. Mais au fond, t’as pas vraiment besoin d’en trouver un parce que, de toute façon, elle veut franchement rien savoir de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Jeu 5 Aoû - 10:35

- Il est mort l’an dernier.

Iago se glaça. Au moins il y avait eu raison, sur un point; il était allé trop loin. Mais ce n’était pas de sa faute quand même! Qui aurait su qu’il était mort, son frère? « Ben…Edrick…» Iago sentit un élan de culpabilité l’envahir, il baissa la tête, comme s’il se résignait. Il n’osait même pas imaginer comment se sentait Allie. Mais, au fond, que pouvait-elle ressentir? Elle était visiblement en rogne contre sa propre sœur, et n’osait même pas la traiter comme tel. Mais la perte d’un être cher est toujours dur, même si on est près ou loin de lui. Iago ne le savait que trop bien… Soudain, la tristesse, la peur, la nostalgie prit tout le dessus. Elle fut si puissante, qu’Iago se laissa tomber par terre, la tête dans les mains. Son frère à lui, il en était loin, et ne savait même plus s’il était mort ou vivant. Enfin, Paolo et Luigo, oui, il le sait. Mais cela devait bien faire trois ans qu’il n’avait plus aucune nouvelles de Raffa…ni de son père. Que du néant, comme si, depuis qu’ils avaient pris ce fameux avion, à destination inconnue, dans lequel Paolo pleurait, ils avaient disparus. Comme s’ils avaient été rayés de leur vie. Pour, volatilisés. Leurs photos restaient maintenant artefacts du passé, que l’on ne regardait jamais trop, comme pour ne pas les épuiser. Depuis qu’il était entré à Poudlard, il avait prit comme décision de ne plus jamais lire les journaux, il ne voulait plus entendre parler des massacres proférés en Colombie, ça l’empêchait de dormir. Il ne voulait pas entendre les bonnes nouvelles aussi, car sa mère le disait bien trop souvent, c’étaient de faux espoirs. Faux espoirs pour Raffa et Giacomo, faux espoirs pour la Colombie.

Et là, Allie. Son frère, mort. Le sien disparu. Pour la première fois qu’il la connaissait, Iago sentit un élan de compassion. Il s’en voulait, s’en voulait de l’avoir agacée à un tel point. Elle ne le méritait…peut-être pas. Il s’en voulait d’avoir inventé cette histoire avec Éli, comme pour se justifier, alors qu’Allie ne la portait visiblement pas dans son cœur. « Elle est mignonne Éli, mais ça reste une fille, tsss…» Complètement contre son gré, il sentit soudain des larmes chaudes couler entre ses doigts. Il renifla un bon coup. Et s’essuya les yeux, comme pour chasser ce malaise qui l’envahissait.


- Il se tient plus vraiment avec Éli. Je sais que tu comprends pas vraiment le rapport, mais t'inquiètes pas, dans ton cas, c'est normal. Mais au fond, t’as pas vraiment besoin d’en trouver un parce que, de toute façon, elle veut franchement rien savoir de toi.


Il n’avait pas eu besoin d’aide pour chasser ce malaise, finalement. Il n’avait eu besoin que de l’hypocrisie et de la soudaine assurance de ce minable de Federsworth. Ce qu’il fait pitié quand même. Iago n’acceptait pas qu’un morpion comme lui se croit au-dessus de lui de cette façon, et qu’il ait l’audace de l’insulter en plus. Mieux, il le voyait pleurer. Complètement hors-de-lui, Iago se leva, laissant son livre derrière lui, empoigna Edrick par le col de sa cape (trop petite pour lui de toute manière), et le plaqua contre l’étagère de la bibliothèque. Puis il lui chuchota, en grognant presque, la mâchoire serrée :

- Ton rapport tu peux le mettre où je le pense, minable. Pis si t’avais été un tant soit peu brillant, t’aurais compris que je veux rien savoir de sa putain de sœur, oké? Mais c’est vrai que toi, les filles…c’est pas ton genre hein? Iago lui fit le sourire le plus haineux qu’il n’eut jamais fait. Puis, il fit mine de lui donner un baiser sur la joue. Alors tu vas aller retourner avec ton petit ami, et fermer ta petite gueule, c’est clair?


(Je m’excuse pour les insultes, ça rentre dans le contexte là xD…pis ben, j’ai demandé à Edrick si je pouvais l’agresser, donc tout est OK ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edrick Federsworth

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 42

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Mon matou Fernando
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Ven 24 Sep - 18:33

En voyant Iago par terre, Edrick sentit presqu’une pointe de pitié l’envahir. Ainsi, il avait des sentiments, il était humain, lui aussi. « Ouais, dès que ça le touche LUI, il peut être un semblant de sensible. » Il se demanda ce qu’il avait bien pu se passer au fond de sa tête, de son cœur, pour qu’il réagisse ainsi…Son frère était-il mort, lui aussi??? Non, il était dans la salle d’étude, pas trop loin. Et son grand-frère…en tout cas, il était vivant, ça il en était sûr. Alors pourquoi?...

Edrick n’eut pas vraiment le temps de se questionner. D’un bond, tel un fauve (les gryffondors…c’est pour dire hein.) il se leva et l’empoigna par la cape. Il était quand même musclé, ce DelaMare, car il arrivait à le soulever, puis à le plaquer durement contre l’étagère. Il faut dire qu’Edrick n’était pas trop lourd, mais quand même. Sa tête heurta durement et sèchement les couvertures de livres alignés dans la bibliothèque. Un peu étourdi, il ferma les yeux un instant en soupirant. Lorsqu’il les rouvrit, il trouva un Iago en larmes devant lui. Il avait les yeux rouges et gonflés, et les joues ruisselantes de larmes. Sa bouche était serrée dans un rictus mauvais, qui aurait fait peur à un yéti des neiges. Il tenait fermement Edrick contre le comptoir, si bien que son dos était courbé, le bas était collé au comptoir. Cette position ne l’agréait guère, et il ne put s’empêcher de laisser s’échapper un petit gémissement de douleur. Mais il ne doutait pas que ce qui s’apprêtait à sortir de la bouche d’Iago serait pire que la douleur physique. C’était la première fois qu’il le heurtait physiquement, bref, qu’il le touchait. D’habitude, il se moquait de lui et faisait tomber ses livres. Mais ses moqueries avaient toujours été plus douloureuses que des coups. Et il savait que, cette fois-ci, ce serait encore pire; la rage dans les yeux d’Iago, la tristesse…un mélange de tout ça était omniprésent dans les iris fauves de l’adolescent. Tellement plein qu’ils en débordaient presque.


-Ton rapport tu peux le mettre où je le pense, minable. Pis si t’avais été un tant soit peu brillant, t’aurais compris que je veux rien savoir de sa putain de sœur, oké? Mais c’est vrai que toi, les filles…c’est pas ton genre hein? Iago lui fit le sourire le plus haineux qu’il n’eut jamais fait. Puis, il fit mine de lui donner un baiser sur la joue.

Là, Edrick, d’instinct se recula la tête, dégoûté. Il sentit dans son ventre quelque chose se serrer, puis monter dans sa gorge. Dans son mouvement, il se blessa encore unefois au dos, encore serré contre la bibliothèque et le comptoir. Sans le vouloir, ses yeux se remplirent d’eau. Il résista tout de même à ce que les larmes coulent; il avait une certaine dignité.

-Alors tu vas aller retourner avec ton petit ami, et fermer ta petite gueule, c’est clair?

Ce n’était pas la première fois. Il l’avait entendue des dizaines de fois la chanson, sur lui et Timmy. Que cela vienne de Delamara ou d’un autre, il n’en avait rien à faire. Mais que l’on lui dise là, maintenant, tout de suite, dans le contexte, il ne le prenait pas, Il s’était déjà révolté verbalement contre Iago, et il sentait qu’il était prêt à aller encore plus loin, maintenant. Il le regarda et, tentant d’avoir l’air mençant, renifla un bon coup, ce qui eut pour effet de faire exploser les bulles d’eau dans ses yeux, et des larmes coulèrent sur le côté de son nez. Sans hésiter, il lui dit :

- D’accord.

Puis, d’un fulgurant coup de pied, il frappa Iago entre les jambes. Il était en position écartée, puisqu’il le tenait. L’effet fut instantané, et Iago relâcha Edrick. Il en profita pour lui prendre son livre et partit d’un bond pas vers le bout du rayon, bien décidé à sortir immédiatement de la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Ven 26 Nov - 8:49


© Mistaken

« Il est mort l’an dernier. »

Il avait assez bien résumé la situation; Allie avait eu raison de lui demandé. Mais elle fut quelque peu déçu par la suite: « Il se tient plus vraiment avec Éli. Je sais que tu comprends pas vraiment le rapport, mais t'inquiètes pas, dans ton cas, c'est normal. Mais au fond, t’as pas vraiment besoin d’en trouver un parce que, de toute façon, elle veut franchement rien savoir de toi. » Encore et toujours Elizabeth. Ça revenait toujours au même. Aaaaaaaaaaah, tu as vu comment Eli' est belle aujourd'hui dans son uniforme? J'adore le style d'Eli aujourd'hui. Et blablabla. Allie en avait vraiment assez. C'est alors que commença vraiment à dégénéré, pour une seconde fois dans ce long après-midi. Iago ne sembla pas, pour commencer, super heureux de la soudaine répartie du Pouffy, et Allie ne le fut pas non plus. Pour qui se prenait-il, soudainement? C'était pour régler les problèmes qu'elle et Iago avait, pas pour régler ceux entre lui et le dit Bouffon'. C'est ainsi que les deux jeunes hommes semblaient complètement oublié sa présence, se jaugent yeux dans les yeux, comme des chiens de faillance, comme deux gars qui s'en voulaient mutuellement, en fait.

C'est alors que Iago, avec son grand talent, ne fit rien, comme à l'habitude, pour rendre la situation plus vivable: « Ton rapport tu peux le mettre où je le pense, minable. Pis si t’avais été un tant soit peu brillant, t’aurais compris que je veux rien savoir de sa putain de sœur, oké? » D'un mouvement, Allie se retourna vers Iago, et le fixant, elle marmonna, car elle savait parfaitement que le Bouffon ne ferais surement pas attention:

- Je t'ai dit que ce n'est pas ma soeur.

« Mais c’est vrai que toi, les filles…c’est pas ton genre hein? » Pour un Bouffon', Iago en avait pas mal sur le coeur, trouvait Allie. N'était-il pas supposé être celui qui est ouvert d'esprit, le courageux, le grand lion? Ces caractéristiques étaient vraiment n'importe quoi! Mais tout de même, ce qu'il avait dit lui semblait un peu vrai: elle n'avait jamais vu le Pouffy avec quelqu'un d'autre que le dit garçon... Mais bon. Dans un mouvement, elle se retourna vers le Poufsouffle, levant un sourcil en attendant sa réponse, qui la décevit atrocement. « D’accord. », il répondit. Où était passé son élan de courage de tout à l'heure?

Et là vient le coup fatal, qu'Allie n'aurait au grand jamais vu venir: Edrick donna un violent coup de pied à Iago, qui le retennait depuis un long moment déjà, ce qui eut l'effet tant espérer: le rouge le relacha imédiatement, et sans perdre un instant, le jaune partie en courrant, ramssant par le fait même le livre de qu'elle avait donné un peu plus tôt à Iago. Toujours bouche bée, Allie regarda Iago se morfondre de douleur sous la violence de l'impact sur ses bijoux de famille. Après une ou deux minutes de silence, elle décida enfin de parler:


- Il a l'air dans avoir dans les jambes, le Pouffy!, dit-elle a Iago avec un sourire en coin. La prochaine fois que j'aurai besoin d'un joueur de soccer, je saurai à qui demander!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Iago Delamare

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 22

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Aucun
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Mar 30 Nov - 21:15

Bam.





Iago sentit instantannément une vague de douleur monter en lui. Instinctivement, il lâcha Edrick sans même se préoccuper qu'il en profitait pour s'enfuir avec son livre. Non, il ne s'en préoccupait pas, bien trop occupé à se rouler en boule sur le plancher froid de la bibliothèque de Poudlard. Le salaud y avait mis du sien ; pour la deuxième fois en moins de deux minutes, Iago sentit les larmes lui monter aux yeux, mais aussi son déjeuner en bouche. Pris d'un fulgurant reflux gastrique, Iago se leva rapidement, totalement inconscient de la douleur, des larmes, du regard des autres dans la bibliothèque. Il partit en courant, une main sur la bouche, une autre entre les jambes, courant maladroitement, mais tout de même rapidement. Complètement indifférent aux rires, aux regards; une première. Il eut par contre une certaine attention pour Allie, de qui il entendu dire : '' Il a l'air dans avoir dans les jambes, le Pouffy! La prochaine fois que j'aurai besoin d'un joueur de soccer, je saurai à qui demander! '' Il lui envoya un regard noir, et, tout en contenant la substance prédigérée qui envahissait maintenant tous les recoins de sa bouche, tandis d'un marmonner ce qui ressembla à :

- V..t'f...foutr...

Donc, il traversala bibliothèque, inconscient des regards, mais prenant tout de même pour acquis qu'il en entendrait encore parler dans des mois. Il entendait déjà ses potes, et tous les autres rire de sa gueule ; '' ...mais pas aussi drôle qu'Ia qui se fait pété par cette ballerine de Federsworth! '' ou encore '' tient Ia' , tu marches encore comme une grand-mère? '' Il se promit, tout en traversant la sale d'étude, de lui faire payer sa pire humiliation, à Edrick. Il ne savait pas encore comment, mais il trouverait. Il s'en souviendrait, tellement qu'il en pisserait dans ses draps la nuit...Iago n'aurait jamais crut resentir une si grande haine envers quelqu'un, ni penser accomplir un acte aussi méchant que ce qu'il prévoyait faire en ce moment même. Ce n'était pas une question de se moquer d'un petit de première, ou de faire semblant de flirter avec la plus grosse balloune de l'école, non, là, c'était une question d'honneur. C'était oeil pour oeil. Lui et ce ramassis d'ordures de Federsworth. Il en baverait, toute l'école en baverait. Ils en baveraient tellement, que tout le monde aura oublié la raison pour laquelle Iago avait agi. Et ce ne serait plus de lui qu'on se moquerait, mais bien d'Edrick, comme était supposé l'ordre des choses.

Il arriva finalement devant la porte d'entrée de la bibliothèque. Il sentait plus que jamais son estomac crier au centre de sa tête le mot '' ALERTE '' en flashant rouge, alors qu'il poussa la vieille surveillante qui ne semblait pas vouloir le laisser passer. Il se mit à courir-boiter dans le corridor, désespérément à la recherche d'une toilette. Mais le taux d'acidité et de dégoûtant que pouvait contenir sa bouche semblait être sur le point d'être fulguramment dépassé. L'alerte rouge était lancée. ago n'en pouvait plus. Il dégobilla tout son estomac sur le plancher tout propre du corridor, sans aucune gêne aucune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Stanford

Blonde, mais pas totalement stupide!
avatar

Féminin
Nombre de messages : 541
Age : 22
Localisation : Derrière toi! Bouh! J't'ai eu xD
Emploi/loisirs : Hahahahah xD
Humeur : À rire toute seule xD

Feuille de personnage
Année/Métier: 2ème année
Animal domestique: Picolo, son hibou
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Lun 3 Jan - 9:18

Iago se tordait de douleur sur le plancher de la bibliothèque. Totalement. Allie n'aurait jamais cru voir ça de ses yeux un jour. C'était, disons, assez spécial, de voir le grand Iago Delamare, ce grand moqueur de première, rouge de surcroit, ce qui était assez bizarre, se tordre sur le sol, à ses pieds, impuissant. Sans aucune compassion aucune, c'est à ce moment-là qu'Allie lança sa réplique pleine de bonnes intensions. Ou pas. Mais c'est quand même vrai, lorsqu'on y pense! Edrick pourrait être un bon joueur de soccer, vrai de vrai! Bref.

Elle entendit à peine ce que lui lança Iago en retour, mais ce qu'elle capta lui fit naître un sourire au coin des lèvres. Ce n'était pas avec un simili
« V..t'f...foutr... » qu'il allait se débarasser d'elle, il devrait le savoir, normalement. Allie était quelqu'un de tenace, qui maintenait souvent sa position même si celle-ci n'avait plus aucun sens, qui soutenait ses opinions et qui restait profondément ancrée dans ses souvenirs. Cela pouvait totalement être une force, mais tout autant une faiblesse, selon l'adversaire.

Lorsque Iago décida enfin de sortir de la bibliothèque -pour une raison ou une autre qu'Allie ne savait pas-, elle n'en fut guère surprise. Comme tous les autres, il était un lâche, pas capable d'affronter la défaite en personne, toujours prêt à fuir au moment opportun suivant la défaite. C'était
pathétique. Mais bon, Allie ne devrait plus être surprise par l'attitude des hommes, elle savait pertinament qu'ils nous décevaient toujours...

Pour une raison inconnue même à elle-même, Allie décida de suivre Iago en dehors de la bibliothèque, croyant peut-être, quelque part grâce à se conscience cachée bien profondément, qu'elle pourrait probablement relancé sa défaite à Iago en pleine face.

Sortant un peu après Iago tout en disant à la bibliothécaire qu'elle s'en occupait -comme si c'était possible-, elle sortit dans le couloir fraichement lavé -on pouvait le sentir dans l'air. Devant elle, à environ 5-10 mètres, Allie vit Iago s'arrêter, et se pencher vers l'avant. Mais que pouvait-il bien faire?


Quelques secondes plus tard, Allie eut la réponse. Une vague d'odeur atroce envahi le corridor. D'un mouvement, elle attrapa sa cape, qu'elle mit sur son nez, et dit à Iago:

« Je ne suis pas certaine que le concierge va être super heureux de re-nettoyer le couloir... À moins que ce soit les elfes qui lavent les couloirs?? »

On pouvait voir son sourire dépassé de sous sa cape. Cela faisait un long moment qu'Allie n'avait pas sourit autant, même si ce sourire provenait d'une moquerie... Ce sentant l'âme, ou peut-être pour limiter l'odeur qui venait à elle, Allie lança un sort vers une boîte de mouchoirs qu'elle voyait dépasser du petite table dans le couloir:

« Wingardium Leviosa! »

Quelques secondes plus tard, la boîte rectangulaire arriva, qu'elle envoya près de Iago.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jerezdelafontena.forumactif.org/
Edrick Federsworth

Cinquième année
avatar

Nombre de messages : 42

Feuille de personnage
Année/Métier: Cinquième année
Animal domestique: Mon matou Fernando
Pensée du moment:


MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   Sam 2 Juil - 12:44

Edrick avait rapidement quitté la salle d'étude ; il était beaucoupl plus terrorisé par les représailles d'Iago que la retenue qu'il aurait pour avoir quitté un cours. Lorsqu'il sortit de la bibliothèque, il fut lui ausssi frappé par la propreté du plancher, montrant encore une fois que les elfes (car oui, c'était les elfes qui nettoyaient le plancher.) étaient de redoutables travailleurs. Mais cela ne l'impressionna pas autant qu'il aurait normalement pu être émerveillé par ces petites choses de la vie. Il était profondément angoissé. Qu'avait-il fait? Il venait d'envoyer promener le type le plus soupe-au-lait et....(il fut lui-même frappé par son manque de vocabulaire) méchant. Si trois secondes auparavant il avait été fier et très satisfait de ses actes, il se sentait maintenant nul, et délaissé. Il ne serait plus jamais sûr de lui, il lui suffirait de quitter la salle commune des poufsouffles pour qu'il lui tombe dessus...non vraiment, il ne savait plus quoi faire. Il s'imagianit déjà, battu, le nez en sang, couché en boule par terre sous les rires de tous les autres élèves de cinquième (et Timmy qui viendrait l'aider, ce qui n,arrangerait vraiment pas les choses...)

Il entendit le son de regurgitement d'Iago, et se sentit accompli pendant un instant. Il y avait été vraiment fort...peut-être même un peu trop..Un instant?! Ressentait-il vraiment de la culpabiblité pour le garçon qui venait à peine de l,étrangler??? Oh non monsieur, ça au moins, Edrick ne se le permettrait pas. Pas pour Iago du moins. Il arriva finalement dans la salle des grands escaliers, et prit le premier à sa gauche, direction, la salle commune. Les escaliers changeaient de
direction et il mit quelques minutes à retrouver le bon chemin, mais tant qu'il mettait la plus grande distance entre lui et Iago, mieux il irait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pas envie d'étudier...( PV Allie, autres bienvenus aussi ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nouvelle Époque :: 
Quatrième étage
 :: 
Bibliothèque
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit